Etes-vous sûr d’aimer votre partenaire ?

Sans se tromper, car nous l’avons tous vécu, nous sommes tous à même de constater que bon nombre de nos relations, soi-disant amoureuses, se sont transformées en conflits, en difficultés, si ce n’est en haine innommable !

Ces personnes que nous avons chéries à une période de notre relation, ces mêmes personnes à qui nous avons promis monts et merveilles et ces mêmes personnes également à qui nous avons promis amour et fidélité…, ce sont transformées un jour, en cette personne à éviter, détester, rejeter et pour qui nous éprouvons plus de dégout que d’amour !

Comment est-ce possible ? Est-ce cela l’amour ? Trouvez-vous cela normal ou encore logique ? Vous a-t-on dit que cela faisait partie des cycles de l’amour ? Ou encore est-ce votre modèle familial ? Considérer-vous alors cela comme normal ?

La vérité, c’est que seule une relation SANS amour peut en arriver là. Tout simplement ! L’amour véritable ne se transforme pas en haine. L’amour c’est l’amour. Point !

Les personnes qui aiment, aiment de manière inconditionnelle. Les personnes qui pensent aimer, aiment sous condition.

Alors aimer c’est quoi ?

Aimer c'est accepter l'autre tel qu'il est ! Photo par LyndaSanchez

Aimer c’est accepter l’autre tel qu’il est !
Photo par LyndaSanchez

Aimer c’est accepter l’autre tel qu’il est sans jugement. C’est ressentir en soi, de l’amour pour l’autre et ne rien attendre en retour. Ce n’est pas nécessairement être d’accord avec lui tout le temps mais être respectueux de ses choix, s’ils les trouvent bons pour lui. C’est vouloir son bonheur.

Eckhart TOLLE dans son livre mettre en pratique le pouvoir du moment présent N°4 au chapitre sept : « Des relations de dépendance aux relations éclairées » illustre fort bien ce passage.

Ainsi, si dans votre couple vous passez aussi bien des « mamours mielleux » aux disputes violentes, c’est qu’il y a de fortes chances pour que vous confondiez « amour » et dépendance affective.

Je vous encourage vivement à lire cet article sur les étapes de la relation pour mieux comprendre l’évolution de l’amour dans un couple.

L’amour vrai n’a pas d’ennemi, si votre amour en a un c’est que ce n’est pas de l’amour !

Pourquoi vous disputez-vous ? A quoi cela vous sert-il ? Avez-vous peur de vous ennuyer ? Est-ce pour mieux se réconcilier sous la couette ? La vie ne vous envoie-t-elle pas suffisamment d’épreuves pour avoir besoin de générer des conflits supplémentaires ? 

La manipulation de l’égo et illusion de l’amour

Si vous vous aimez, pourquoi vous faites-vous du mal ? Ce n’est pas logique !

Et en effet, ce n’est pas logique du point de vue de l’amour, et cela n’existe d’ailleurs pas, en revanche, du point de vue de l’égo, cela est au contraire très logique et même nécessaire !

Notre égo, pour vivre, a besoin de conflit, de dualité, d’appartenance. De plus notre égo est la partie de nous qui a peur et qui cherche à se rassurer en permanence, d’où son besoin de contrôle insatiable.

Alors il tente non pas d’aimer, mais de tenir, de contrôler.., de manipuler… Et il appelle cela de l’amour !!

De la dépendance à l’amour

La manipulation de l’égo et illusion de l’amour. Photo par Wolfgang Lonien

La manipulation de l’égo et illusion de l’amour. Photo par Wolfgang Lonien

Pour bien comprendre ce chapitre, vous devez comprendre le fonctionnement de la dépendance affective.

Celle-ci naît d’une blessure en soi, d’une peur en soi, que l’on cherche (notre égo) à combler, compensée par une autre personne (le pseudo amoureux).

Le discours inconscient est alors : « rend-moi heureux(se) chéri(e) » ou encore : « j’attends de toi de me rendes heureux(se) »

Il y a donc une attente de l’autre. A la différence près que les relations ne sont pas faites pour nous soulager de nos blessures !!! Elles sont faites pour mettre de la conscience sur nos blessures.

Alors vient inexorablement le moment où la relation ne suffit plus à camoufler nos blessures (généralement après la première période, la plus fusionnelle). Un peu comme une drogue qui n’aurait plus d’effet sur vous. C’est alors que cette peur, cette souffrance, que vous cherchiez tant à faire disparaître, refait soudain son apparition. Et cette fois-ci, vous avez un coupable tout trouvé !.. Et c’est la déchirure…

Vous êtes donc passé de l’amour (qui n’en était pas) à la haine, quand à elle, bien réelle !

Vous étiez donc amoureux de la sensation que l’autre vous procurait tant qu’il vous mettait sous drogue. Mais en aucun cas vous ne l’aimiez pour ce qu’il était véritablement.

Autrement dit, vous l’aimiez uniquement si en échange, vous vous sentiez sans souffrance, c’était donc de l’amour « conditionnel ». Vous l’avez compris, CE N’ETAIT PAS DE L’AMOUR mais bien de LA DÉPENDANCE AFFECTIVE.

Rôle de nos relations

Toutes les relations, quelles qu’elles soient, ont un caractère évolutif. C’est-à-dire que nos relations ne sont pas là par hasard et que toutes, sans exception on pour vertu de nous faire comprendre et intégrer des choses nécessaires à notre croissance et donc à notre bonheur.

Ainsi, par le principe de résonance et de l’effet miroir, nous attirons précisément les personnes les plus adaptées à cette évolution. C’est le principe fondamental que nous devons tous comprendre.

Cliquez ici pour mieux comprendre ce principe. Psychologie positive : La vie nous veut du bien !

La souffrance dans les relations

La souffrance dans les relations. Photo par YannGarPhoto.wordpress.com

La souffrance dans les relations. Photo par YannGarPhoto.wordpress.com

En fait, tant que vous pensez que les autres sont là pour vous rendre heureux(se), vous souffrirez !

Tant que vous pensez que le bonheur vient de l’extérieur et que votre relation vous permettra d’être plus heureux(se), vous souffrirez.

Encore une fois, les relations, et encore plus les relations amoureuses, sont faites pour nous faire grandir. Et grandir signifie apprendre sur soi. Et apprendre sur soi c’est découvrir ces aspects de soi-même que l’on ne connaît pas encore, et notamment, nos peurs et nos blessures.

Tant que nous chercherons (consciemment ou inconsciemment) à fuir ces peurs au travers de nos relations, celles-ci nous feront vivres par résonance et effet miroir ces mêmes peurs.

Vivre dans l’amour au sein de son couple

Si vous comprenez cela, alors vous serez heureux(se). Votre relation amoureuse comme toutes les relations seront alors au service de votre bonheur.

Grâce à ce principe de résonance, et puisqu’il n’y a pas de hasard, tout ce qui vous arrivera sera alors un moyen de mettre de plus en plus de conscience sur vous-même et donc d’être plus heureux(se).

QUE RESTE-T-IL DE VOTRE RELATION SANS ÉGO ???? : DE L’AMOUR !!

Vivre dans l’amour au sein de son couple. Photo par Biscarotte

Vivre dans l’amour au sein de son couple. Photo par Biscarotte

Sans attente, il reste l’amour, sans jugement, il reste l’amour, sans chercher à imposer quoi que ce soit, il reste l’amour…

Nous le savons à présent, le problème n’est pas l’autre. Si vous êtes touché par ce qui est dit ou entendu, c’est que cela appui sur une peur ou une blessure qui se trouve en vous. Votre partenaire, ne le sachant pas, n’est donc pas le responsable de votre réaction. Et lui en vouloir pour cela est tout simplement hors sujet et profondément une erreur.

La souffrance dans les couples ne provient pas de l’autre qui est finalement le moyen utilisé pour nous faire contacter ce que nous ne voulions pas ou plus voir.

Ce simple constat devrait renforcer cet amour pour l’autre, car grâce à lui, nous grandissons !

L’acceptation de ce qui EST

Le plus dur, de mon point de vue, c’est d’accueillir la peur présente en nous. C’est une peur, et par définition, une peur fait peur et nous cherchons à éviter ce qui fait peur.

Mais celle-ci est irrationnelle. Elle est donc inoffensive. Au pire, il ne se passe rien ! Mise à part quelques larmes, voir beaucoup de larmes. Mais personne n’en est jamais mort.

En revanche, beaucoup sont morts en cherchant à réprimer leurs émotions… C’est un choix !

Pour faire ce travail, pas simple, aidez-vous de la méditation et si ce n’est pas suffisant, contactez-moi, je vous donnerais de très bonnes adresses.

Conclusion

  1. L’amour c’est une acceptation sans condition de qui est l’autre.
  2. L’amour n’a pas d’ennemi, si votre « amour » en a un, alors ce n’est pas de l’amour
  3. L’amour est dénué d’attentes, il n’a pas de condition pour « Etre »
  4. L’amour du couple ne se vit et ne se construit que dans la croissance de celui-ci qui ne peut s’opérer elle-même que dans l’amour.
  5. L’amour ne fait pas souffrir, l’inconscience oui.

A lire :

  1. Les 5 étapes de la relation amoureuse
  2. Stop aux conflits dans son couple ! Comment gérer et désamorcer les conflits amoureux
  3. Comment en finir avec la dépendance affective et émotionnelle
  4. Comment arrêter définitivement ses schémas de répétition
  5. Le prince et la princesse charmante, une question de point de vue !
  6. Comment bien commencer sa relation amoureuse ?

Cliquez sur j’aime et partagez si vous aimez ! 😉


9 Comments to Etes-vous sûr d’aimer votre partenaire ?

  1. Ludo dit :

    Bonjour,
    Ce n’est pas parce qu’on aime l’autre de façon inconditionnelle, qu’on l’aime entièrement etc.. qu’on aime tout de l’autre.

    Même si on prend l’amour que l’on a pour ses enfants : on les aime, c’est sûr, quoiqu’ils fassent, tels qu’ils sont etc… mais ça n’empêche pas d’être agacé de telle ou telle attitude que l’on souhaiterait qu’ils changent, non ?

    Qu’en pensez-vous ?

    • Maxime Gréau dit :

      Bonjour Ludo,

      L’amour inconditionnel est une pleine acceptation de l’autre, tel qu’il est, comme l’exemple de ses enfants. On ne cherche donc pas à les changer puisqu’on les aimes tel qu’ils sont. C’est un amour sans conditions, c’est tout.

      Le fait que certains comportements de certaines personnes nous dérangent est un autre problème. Ce n’est pas que l’on n’aime pas ces personnes, mais cela signifie seulement que ces comportements réveillent en nous des choses dérangeantes…

      Mais là, l’autre n’y peut rien !!

      Ce n’est pas ce sa faute si telle ou telle chose nous dérange. Il ne peut pas le savoir (surtout s’il s’agit d’enfants) et fondamentalement, ce n’est pas à lui de régler ce soucis non plus.

      Le problème n’est pas l’autre ! Jamais !

      La bonne attitude est en revanche d’aller voir en nous, pourquoi cela nous dérange et non d’essayer de changer quoi que ce soit chez l’autre.

      Non pas que nous ne puissions pas changer l’autre, mais que si le soucis est en nous, il reviendra inévitablement.. Ce sont les schémas de répétition.. !

      Donc :
      • L’amour inconditionnel c’est aimer l’autre sans chercher à le changer
      • Etre en réaction face à des comportements, c’est la preuve irréfutable que des choses inconscientes sont en nous et qu’il nous appartient de les régler.

      L’autre devient alors un moyen pour nous de mettre le doigt sur des blessures ou des peurs en nous, jusque là inconscientes.

      Si nous travaillons dessus, alors nous grandissons. Sinon, c’est nier, c’est chercher à changer la soi-disante source de ce problème, pour finalement retrouver ce genre de problème un peu partout, et pour finir, en souffrir à plus ou moins petites doses…

      J’espère avoir répondu à votre question.
      Maxime

  2. Manu dit :

    Bonjour,
    Nous avons , mon épouse et moi, étés séparés pendant un an. Nous nous sommes remis ensemble depuis août. Elle est partie car elle ne supportait plus que je m’habille avec des vêtements en laine le soir à la maison. Il est vrai aussi que comme elle ne m’acceptait pas comme j’étais, nos rapports et mon attention envers elle devenaient rares.Le problème est que j’ai besoin de mes vêtements en laine pour me sentir bien, le soir à la maison, un peu comme un mode cocooning, j’aime cette douceur, cet aspect…Cela la dérange, elle dit ne plus me désirer… « il faut que tu te soignes, que tu changes!!!… » Notre psy de couple aussi souhaite que j’arrête…Et moi dans tout ça? Dois-je me sacrifier? J’ai besoin de ça…Pourquoi ne m’accepte-t’on pas comme je suis? J’ai besoin d’aide svp.
    merci
    Cordialement.
    Manu

    • Maxime Gréau dit :

      Bonjour Manu,

      Difficile de vos répondre. La laine n’est en tout cas certainement pas le vrai problème de cette histoire. Un peu « nian nian » tout ça non ?

      Il est où le couple spirituel là-dedans ?

      Parlez à votre femme, vraiment. Commencez par vous acheter le livre n°19.
      http://heureux-dans-sa-vie.com/des-livres-incontournables/

      Je pense que la solution viendra d’elle-même lorsque vous aurez réussi à parler « VRAI » entre vous. Faut-il encore que vous en ayez envie tous les deux… Si ce n’est pas le cas, vous avez alors vos réponses..

      Bon courage
      Maxime

  3. chabada dit :

    Mais lorsque l’être aimé est alcoolique et qu’il devient détestable lorsqu’il est sous l’emprise de l’alcool ? Aimer vraiment est-ce accepter de se laisser détruire ?

    • Maxime Gréau dit :

      Non, je ne pense pas ! Et je pense que vous le savez aussi…
      Maxime

    • Gilles dit :

      Il ne te détruira pas si tu n’a pas peur d’être détruit. Travaille sur la faiblesse à laquelle tu es confronté en toi. Renforce en toi la faiblesse que tu ressens face à l’autre.L’amour « véritable » commence face à ces aspects de la vie entre autre justement.

  4. montessuit dit :

    Aimer et quitter car trop de possessivité jalousie trop de moins bons qui ne me conviennent pas mais surtout m’enferme … il y a de la mur de chaque côté mais tellement de peur pour se remettre ensemble à priori il dit avoir changé quelques comportements … comment puis je sauter le pas et être sûre de ne pas refaire l’erreur pour la quatrième fois … ???

  5. Jocelyne dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi Maxime, dans ta réponse à Ludo. Toutefois, je pense que peu de personnes sont dans l’amour vrai mais plutôt dans l’attachement. Aimer inconditionnellement demande une certaine ouverture, sur soi, sur la vie !!!
    Chaque être est pris dans le quotidien, boulot, dodo, enfants et en oublie la beauté de chaque instant.
    C’est ce que je me suis dis à la fin de mes dernières relations amoureuses et je souhaite vivre ma prochaine relation avec plus de présence et d’authenticité. Mais pour l’instant je prends le temps de me connaître…
    Je vous souhaite à chacun de découvrir la beauté de la vie que vous soyez seul(e) ou accompagné en changeant juste votre regard !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017 Heureux dans sa vie | Theme design Par: D5 Creation, avec : WordPress | Mentions légales | Connexion