Interview de CTVM-TV – Sujet : Trouver le bonheur et vivre sa mission d’âme


Interview de Maxime, par Delphine GOUJON, thérapeute et animatrice de la chaine CTVM-TV  : Sujet : « Trouver le bonheur et vivre sa mission d’âme »

Merci Delphine pour cette demande d’interview, c’est avec plaisir que j’accepte cette proposition 😉

Dans cette interview, je vais partager avec vous le : « comment se réaliser », sur le principe inverse de la « pyramide de Maslow », en partant de soi, pour aller vers une réalisation plus globale.

Dans les écoles et dans la vie en générale, il nous est clairement expliqué « qu’être heureux », consiste à trouver un travail bien rémunéré, afin d’avoir suffisamment d’argent pour être « à l’abri », posséder des biens, fonder une famille et avoir un réseau social… Une fois que toutes « ces cases sont cochées », vous êtes censé avoir tout, et donc être heureux… Si ce n’est pas le cas, c’est que vous avez un problème, et il est alors temps pour vous d’aller voir un psy… 😉

C’est un cliché, bien sûr, mais il reflète pourtant parfaitement ce que la plupart des gens vivent, ce que la plupart des parents transmettent et ce que la plupart des écoles inculquent aux enfants…

Interview : Trouver le bonheur, vivre sa mission d’âme

Dans un premier temps, cette philosophie de vie a pour conséquence, d’être difficile à vivre pour ces enfants, encore plus aujourd’hui, qui ne voient pas le sens de ce qu’on leur demande. C’est toute la problématique de la génération X et Z, qui semble si différente. « Apprendre pour apprendre » sans y mettre de sens, est tout à fait rédhibitoire pour cette jeunesse !

Ceux qui le font malgré, abandonnent leurs idéaux, sous la pression et les menaces, se retrouvent dans des entreprises, dans des métiers et dans des situations, qui n’ont pas nécessairement de valeur ni de sens à leurs yeux, puisque sans ces obligations, ils n’auraient très certainement pas faits ces choix-là. Ce sera toujours des expériences riche de sens me direz-vous, mais lorsque nous savons à l’avance si une situation est bonne ou mauvaise pour nous, à quoi bon souffrir inutilement ?

Il en résulte donc des adultes un peu aigri, qui ont pourtant fait tout bien, comme on leur à appris, avec des conditions de vie comme il faut, mais avec un gros vide intérieur, sans vraiment se connaître et sans vraiment aimer ce qu’ils font.

Pour se réaliser, « kiffer la vie » et enfin VIVRE vraiment, il nous faut donc trouver ce qui nous anime et oser nous diriger vers…

Cette simple intention, permet à elle seule de trouver la vie plus JOYEUSE et plus FUN. Puisque personne n’a jamais dis que la vie devait être chiante et contraignante, (mis à par peut-être, les personnes qui en sont convaincues) ;-). Plus nous faisons ce qui fait sens pour nous et plus nous prenons plaisir à faire ces taches, qui à leur tour, sont de plus en plus agréables. Ainsi naît l’envie, l’efficacité, le contentement, la joie d’y revenir et de s’améliorer.. de plus en plus et de mieux en mieux. C’est le cercle vertueux.

À force de répéter et de reproduire ce que nous aimons, nous devenons bons, voire expert dans notre domaine. Cette expertise a à son tour de la valeur, y compris monétaire, et voilà comment faire de sa passion un métier, et en vivre !!

La boucle est bouclée, non pas en partant des obligations et/ou de la peur de manquer, mais bien en partant de soi, de ce qui nous plaît et nous anime. Nos possessions matérielles et notre argent, ne seront alors qu’une résultante de notre épanouissement !!

Je vous expliquerai toutes ces étapes dans cette interview et vous pourrez nous poser, à Delphine et à moi, toutes les questions que vous souhaiterez.

Pour cela, je vous donne rendez-vous mardi 12 Juillet à 19h30 pour le direct.

Avec un autre vocabulaire, « se réaliser », c’est aussi : « vivre sa mission d’âme ». Que votre système de croyances considère ou ne considère pas cette notion « d’âme », le principe reste le même : vous ne pourrez pas être heureux si vous ne faites pas ce qui fait sens pour vous, à l’intérieur, dans votre âme 😉

« Bande-annonce » – Trouver le bonheur, vivre sa mission d’âme

À mardi pour le Live, et à plus tard pour le replay..
Bien heureusement
Maxime

 

Partagez cette annonce si vous pensez qu’elle peut être utile à d’autres personnes…

 


12 Comments to Interview de CTVM-TV – Sujet : Trouver le bonheur et vivre sa mission d’âme

  1. solen dit :

    Bonjour Maxime,
    Je n’ai pas pu écouter en direct l’émission. je souhaiterai savoir s’il y a un replay s’il te plait?

    Bonne journée!

    Solen

  2. Marjo dit :

    Merci pour cette émission Maxime Échange avec Delphine très instructif et enrichissant.

    Ta façon d’être et de travailler me font echo aujourd’hui ,cela me convient et j’évolue . Merci pour cette relation professionnelle rempli de multitudes de choses qui font sens et apporte beaucoup !

    C’est très parlant et ça me touche de voir de quoi tu es parti, de comprendre ton évolution, savoir comment mon thérapeute/formateur en est arrivé là aujourd’hui. C’est parfait . A très vite!

  3. jocelyne dit :

    J’écoute seulement ton interview avec Delphine, qui tombe à pic et me parle beaucoup, là où j’en suis en ce moment.

    Très belle échange, merci à vous deux, beaucoup de choses ont été dite, l’essentiel, tout est clair.

    J’ai aimé ton naturel et cette fluidité dans tes réponses. Et surtout ton authenticité, garde là, elle est précieuse. Et si un jour j’ai l’occasion de te rencontrer, j’espère que ce sera dans cet esprit et cette simplicté.

    Belle continuation

    Jocelyne

  4. emmanuelle dit :

    Bonjour Maxime, je suis très contente d’avoir découvert ton site. Ça me fait du bien de t’écouter, ça résonne (mes essences sont nourries!) je suis en chemin et ça m’éclaire sur où j’en suis et vers où je souhaite aller, ça me donne des pistes pour m’ajuster, et le sourire pour continuer.
    Merci beaucoup pour tout ton travail, ça rayonne vraiment je confirme.
    Je te souhaite une belle suite.
    Emmanuelle

  5. Guylaine dit :

    Quelle belle entrevue,authentique et tellement agréable à regarder!
    Bravo à tous les deux pour ce beau moment instructif et avec plein de petits trucs à essayer dans l’instant présent.
    Merci pour ce beau cadeau évolutif, catalyseur de bonheur. Je ressens une grande joie…
    Guylaine

  6. Val21 dit :

    Coucou Maxime,

    Une belle émission, bravo à vous deux et merci.

    D’abord, j’ai envie de te dire que oui, tu rends le bonheur accessible à nous tous à travers qui tu es et nous sommes tous là pour en témoigner. J’ai personnellement été touchée par tes mots, tes connaissances qui ont résonné en moi, mais c’est aussi ce qui se dégage de toi. Cette passion qui te caractérise et qui m’a donné la force et le courage de persévérer dans les moments les plus difficiles où je revenais à « Heureux dans sa vie » pour me nourrir en quelque sorte de ton énergie positive et généreuse.

    Je me suis souvent posé la question de savoir ce qu’est le « libre arbitre ». Avant d’en arriver là où j’en suis présentement, je n’avais pas l’impression de faire vraiment des choix en conscience. Parfois je faisais des choix en n’en faisant pas : des sortes de « non choix » ou des choix « par dépit ». A d’autres moments, je me dirigeais en fonction de mon environnement, en essayant de ménager la chèvre et le chou si je puis m’exprimer ainsi. Il n’y avait pas vraiment de notion de liberté or dans « libre arbitre » il y a « libre ». Je pense qu’aujourd’hui mes choix sont plus faits en conscience, en fonction de mes essences, de ce que je ressens, de là où je veux aller. Par exemple, cela parait tout bête et pourtant, c’est sans doute l’une des choses les plus difficiles à faire dans la vie : dire « non » quand on ressent « non » et non pas « oui » quand notre voix intérieure nous dit « non ». Finalement, j’en suis venue à la conclusion que l’on ne peut faire usage de notre « libre arbitre » que lorsque l’on a quitté notre état de victime et que l’on a conscience que nous sommes pleinement acteur de notre vie, et que nous mesurons mieux qui nous sommes. Alors, nous ne nous soucions plus – ou moins 😉 – de plaire ou de déplaire parce que nos choix sont faits en fonction de qui nous sommes et de l’expression pleine et entière de nous-mêmes. Nos choix ne sont plus guidés par la raison sinon par l’intuition, le ressenti.

    Bon, je m’arrête-là parce que je ne veux pas monopoliser toute la page 😉

    A bientôt Maxime et merci de nouveau

    Val21

  7. GHISLAINE dit :

    Je suis scotchée par ce que tu dis Maxime !!!!

    Ghislaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017 Heureux dans sa vie | Theme design Par: D5 Creation, avec : WordPress | Mentions légales | Connexion