Questions / Réponses : Comment régler efficacement ses problèmes de manque affectif !

Dans ce domaine, nous sommes souvent « les champions du monde » pour faire l’inverse de ce qu’il faudrait faire, car régler ses problèmes ne signifie certainement pas de s’en débarrasser, ou de chercher à minimiser le souci, bien au contraire !

Nous avons présentement affaire à des émotions, des émotions qui cherchent à se faire entendre, pour la bonne cause, pour nous aiguiller et pour nous guider sur la bonne voie !.

En effet, lorsque la douleur est intense, prendre un cachet fait du bien et soulage instantanément, certes… Cependant, sur le long terme, il nous faudra connaître la véritable source de ce mal, si nous souhaitons nous en libérer VRAIMENT et efficacement. Il ne s’agit donc pas de mettre un pansement sur la plaie, mais bien, de la nettoyer en profondeur avant tout !

pansement-28228

Solution rapide mais non efficace : le pansement !

Ce n’est pas une de nos habitudes, la fuite est plus simple, comme par exemple au travers d’une activité mentale et/ou sociale et/ou sportive débordante, nous assurant ainsi de ne pas rester « seul avec soi-même » et donc, de ne pas ressentir ce qui se passe en nous. Et hop : voilà la meilleure méthode pour trainer et reproduire son fardeau TRÈS longtemps !

Un problème émotionnel se règle en « accueillant » ces mêmes émotions et non pas simplement en les « comprenant ». La méditation est un excellent outil pour cela. Abusez-en sans retenue.

De plus, et contre intuitivement, il est nécessaire d’appuyer là où ça fait mal pour se soulager, car passer à côté du problème ne fait que l’amplifier. Les émotions ne sont pas entendues, elles crient donc plus fort ! Vous avez peur de quelque chose ? Alors allez visiter cette peur en vous, (tout en restant bien à l’abri sur votre canapé ou « pouff de médite »).

Vous voyez l’idée ??? En accompagnement personnalisé, je compare souvent la peur ou le manque ou les blessures à un épouvantail. De loin, au milieu de son champ, il peut faire peur, c’est d’ailleurs son but, pour que les oiseaux ne viennent pas manger les récoltes. Mais, plus vous vous approchez de cet épouvantail et plus vous constatez qu’il ne s’agit que de paille et de vieux vêtements usés… Du coup, rien de bien inquiétant !

epouvantail

De loin, il peut faire peur, mais de prêt, la paille reste inoffensive 😉

Pour nos peurs, c’est la même chose, plus vous vous en approchez, pour vous faites connaissance avec elles, et plus elles deviennent inoffensives 😉 Voilà comment vous venez à bout de votre manque affectif, en le ressentant pleinement et sans retenue, j’ai presque envie de dire : tout simplement ! 😉

Simple et complexe, éprouvant également, il nous faut un peu de courage pour emprunter ce chemin libérateur. Nous le faisons donc que rarement, alors la peur demeure, elle augmente même.. La panique, les phobies, les maux, les maladies font alors leur apparition, causées par toutes ces émotions réprimées.

La solution se nomme donc l’accueil, et même si vous ne l’avez pas appris à l’école, et même si ce monde fonctionne à l’inverse, la solution efficace et pérenne se trouve là. Je suis en train de fabriquer une formation en ce moment même pour vous aider à effectuer ce travail de gestion émotionnel et de libération, inscrivez-vous à la « NewLetter » pour être tenu au courant si vous le souhaitez, vous pourrez ainsi participer au programme.

J’explique aussi dans cette vidéo de « question/réponse » les 4 plans de conscience (mental, corps, émotion, spirituel), qui nous permettent de trouver équilibre et harmonie dans notre vie. Vous l’aurez compris, et pour ne parler que du « plan émotionnel », celui-ci doit être accueilli pleinement, accepter, fluidifié, afin que les « nœuds émotionnels », source de nos douleurs, s’apaisent et laissent la place au Bonheur, au Sens et à la sagesse..

On n’oublie pas que les émotions sont des guides, c’est ce qui fait que vous vous orienter plutôt pas ici que pas là, sans elles, nous faisons rarement les bons choix !

Je vous embrasse !
Maxime

Logo-rectangle-250x-transparant - copie

Questions / Réponses : Comment régler efficacement ses problèmes de manque affectif !

La version MP3 de la vidéo pour l’écouter partout :

Formez-vous et libérez-vous de la dépendance affective !

Pour aller plus loin :

Question de Béatrice

Bonjour Maxime,
Et bravo à petite âme.
Une question, un deuil, peut-il mettre l’accent sur un manque affectif que l’on croyait réglé. Et combien de fois ce manque va-t-il se répéter ? et-ce cette fois
la bonne ?
Béatrice

Partagez cette vidéo si vous pensez qu’elle peut intéresser d’autres personnes. Merci !


6 Comments to Questions / Réponses : Comment régler efficacement ses problèmes de manque affectif !

  1. Charlotte dit :

    Toujours aussi fort ce Maxime! Je bois tes paroles à chaque fois jadooorre!! Je t’embrasse Charlotte 😉

  2. charlotte dit :

    Ah oui j’en profite pour te poser une question.. rien à voir avec le manque affectif mais à l’occasion si tu peux en faire une vidéo pour me répondre qui sait? Je me demandait juste quand on rencontre quelqu’un et qu’il n y a pas le feeling de suite que ce soit amicalement ou en amour bien sûr est ce que tu penses que le feeling peut quand même arriver par la suite? ou bien s’il n’est pas présent au départ c’est peine perdue? Car j’ai remarqué qu’en règle générale quand je rencontre une personne nouvelle soit j’arrive à être totalement naturelle d’emblée donc pour moi ce qui veut dire qu’il y a une connexion, un feeling et avec d’autres personnes je n’arrive pas à être naturelle. Du coup je zappe les personnes avec qui je n’arrive pas à être moi même est ce une erreur de ma part ou devrais je être plus ouverte et leur laisser plus de temps? J’espère que tu comprends ce que je veux dire.. Bon travail sur la question!! 😉 Charlotte

    • Damien dit :

      Ta question est vraiment très intéressante, c’est pourquoi je me permet d’ajouter un commentaire.
      Il m’est arriver de forcer la 1ère impression, et je ne l’ai pas regretté pendant 12 ans donc jusqu’à aujourd’hui. Est-ce un hasard? Est une réalité,
      Merci maxime de bien vouloir répondre à cette question.
      Doit on forcément se fier à la première impression? Ou peut on forcer un peut le destin?

      • Charlotte dit :

        Merci pour ton commentaire Damien je le trouve très utile et très juste car depuis septembre j’ai fait un pti bout de chemin et maintenant je peux confirmer qu’il n’y faut pas toujours se fier à sa première impression. Je te dis ça car j’ai pu le constater moi même que ce soit amicalement ou amoureusement, il faut laisser la chance à l’autre qu’il nous montre sa personnalité et voir avec le temps si on est compatible ou pas. D’ailleurs tu es un très bon exemple pour illustrer ça puisque tu l’as vécu et tu ne le regrette pas! c’est super de pouvoir échanger et d’avoir les expériences de chacun! Bonne soirée

  3. Christophe dit :

    Bonjour,
    Je voudrai des infos là dessus :
    D’un coté il faut accueillir l’émotion, ce qui j’avoue n’est pas très clair pour moi, mais demande d’y penser. De l’autre le principe de la méditation de pleine conscience, c’est justement de ne penser à rien en se concentrant sur sa respiration afin d’apprendre à vivre pleinement le moment présent.
    En ce moment je n’arrête pas de penser à ma copine car nous sommes en conflit, que dois je faire ? me concentrer sur ma respiration afin de ne plus y penser où accueillir les diverses émotions du conflit ? pour en faire quoi ? merci.

  4. Je suis complètement d’accord avec toi Maxime. Ignorer le problème, le fuir ne fait que l’amplifier.

    Il faut trouver sa source pour le « soigner » complètement.

    Merci pour ton article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017 Heureux dans sa vie | Theme design Par: D5 Creation, avec : WordPress | Mentions légales | Connexion