Questions/Réponses : Comment trouver exactement les peurs qui nous habitent ?

Dans cette vidéo, je réponds à la question de Karine qui se demande « comment trouver exactement les peurs qui nous habitent, ce à quoi nous sommes vraiment dépendant ? »

Dans cette question, demeure encore une fois l’illusion que les solutions se trouve hors de nous-même. Hors, nous savons que l’intégralité des solutions dont nous avons besoin de trouvent à l’intérieur de nous !
Savoir intellectuellement que nous souffrons de telle ou telle peur est une chose, certes pas inintéressant non plus, MAIS, résoudre un problème de dépendance affective par exemple, nécessite de « visiter » ces peurs en question !

Visiter, c’est accueillir, c’est ressentir, c’est accepter, pour que nous cession de résister contres ces peurs, et qu’enfin, elles soient accueillies…

Là, se trouve la paix, la stabilité, l’ancrage, la confiance, la présence…
Savoir est une chose, intégrer en est une autre. Je ne dis pas que comprendre ne sert à rien, je dis simplement que c’est une étape (petite) et que la suite se trouve EN SOI, dans l’INTÉGRATION !
À bientôt en accompagnements individuels et émotionnels
Maxime
Logo-rectangle-300x111-transparant copie

Questions / Réponses : Comment trouver exactement les peurs qui nous habitent ?

Pour écouter où vous voulez : L’enregistrement MP3

En savoir + et être + heureux…

Aller + loin :

+ sur la dépendance affective

La question de Karine :

J’ai lu la section comment en finir avec sa dépendance affective. Comment trouver exactement les peurs qui nous habitent, ce à quoi nous sommes vraiment dépendant ? avez-vous un livre à me suggérer ? merci

Si vous avez aimé, cliquez sur « J’aime » et partagez… ツ


12 Comments to Questions/Réponses : Comment trouver exactement les peurs qui nous habitent ?

  1. corazza dit :

    bonjour,
    merci j’ai trouver votre petite vidéos sur les peurs très intéressantes.. en effet je souffre moi même de peurs de phobies dont ma racines est l’émétophobie ou la peur de vomir .. effectivement j’ai fais beaucoup de recherche pour savoir quel était ce mal qui me ronge depuis aujourd’hui 4 ans.. je travaille sur une formation émotionnelle pour justement libéré cette peur qui au final ne demande qu’a sortir et être entendu..

  2. Lyne dit :

    Bonjour Maxime,

    Ta vidéo est très juste. Pas possible de sortir d’une peur sans aller la visiter et combler le besoin qu’il y a derrière.

    Par contre, je comprends que beaucoup de gens, y compris moi, aiment comprendre d’où vient leur peur. C’est peut être mon mental mais comprendre me permet de lâcher prise beaucoup plus facilement, de mieux comprendre le besoin que j’ai derrière cette peur et ainsi de mieux y répondre au lieu d’aller chercher la réponse à l’extérieur de façon inconsciente.
    Mais je suis d’accord que la compréhension seule ne permet pas de s’en libérer. Il faut aller à la rencontre de sa peur et l’accepter en nous.

    Bonne journée !

  3. Gilles dit :

    La peur de disparaître en tant qu’ego est la plus fondamentale. Le reste n’est pas grand chose à part des déclinaisons de la peur de disparaître. La peur n’est rien sinon la représentation de tout ce qui n’est pas encore connu, manifesté… Une fois la lumière dans le vide du crâne, les infos envoyés par la conscience mais déformées par les filtres mentaux deviennent rigolotes.Un bon livre que je conseille : « Le courage » d’Osho.

    Dernière chose, une idée, image, sans émotion (rattachée à l’idée) est totalement neutre. Il faut savoir qu’une partie de l’organe digestif (relié à l’émotion) est une partie du cerveau qui fait que si l’on dissocie l’idée d l’émotion il n y a plus aucun soucis.

  4. Rachel dit :

    Bon, bah, voilà, grâce à la question de Karine et ta vidéo, Maxime, je sais sur quoi je dois travailler : la peur de ne pas être acceptée comme je suis ou considérée comme une personne à part entière (je réagis violemment quelquefois face à des situations qui semblent anodines aux yeux d’autres personnes) et je voudrai pouvoir m’en débarrasser en arrêtant de croire que les gens me sous-estiment ou me trouvent insignifiante. Vaste programme parce que y a du boulot ! 😉
    Merci à tous les 2.

  5. Nathalie21 dit :

    Bonjour,

    Merci pour ta question Karine, et pour ta réponse Maxime 😉 J’ai bien intégré que, comme le dit Maxime, on ne résout pas ses problèmes en les intellectualisant seulement. Cependant, comme Lyne, j’ai commencé par là au début. Je voulais absolument comprendre et c’est la raison pour laquelle sans doute j’ai lu les ouvrages de Lise Bourbeau. j’ai compris bien des choses qui étaient directement liées à mon enfance, j’ai entendu que c’était la petite moi qui souffrait. Du coup, cela m’a permis de consoler mon enfant intérieur et de faire la paix avec mes parents. Bien entendu tout ne s’est pas résolu de cette façon et il me faut encore descendre dans mon puits 😉 Malgré tout, j’ai ressenti plus de paix en moi et surtout de moi envers mes parents car j’ai compris que, comme le dit Lise Bourbeau, chacun fait de son mieux avec la connaissance qu’il a. Ainsi, j’ai intégré que mes parents ne me voulaient pas de mal, mais qu’ils n’avaient, à ce moment-là, pas conscience qu’ils ne pouvaient pas faire autrement. Et puis, au-delà, j’ai commencé à intégré que tout était parfait puisque c’est moi qui les ai choisis.

    Bon courage Karine

    Nath 21

    • Maxime Gréau dit :

      C’est bien cela Nathalie,

      On commence par comprendre, puis, très vite, dans le meilleur des cas, il nous est demandé de ressentir, de nous laisser toucher, afin que le processus d’intégration se fasse…

      A bientôt
      Maxime

  6. Nathalie21 dit :

    Pardon, je reprends une phrase : mes parents, à ce moment-là n’avaient pas conscience qu’ils pouvaient faire autrement. C’est mieux 😉

  7. Delphine K dit :

    Bonjour,

    j’ai bien pris conscience de la blessure de l’abandon lié à mon père ce qui fait de moi aujourd’hui une dépendante affectif et qui fait que je puisse rester dans des relations  » amoureuses » toxiques plutôt que de quitter les personnes; Mais pour en guérir vous parlez d’intégration, pourriez-vous m’expliquez exactement en quoi consiste cette intégration. merci pour vos réponse, je vous souhaite une bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017 Heureux dans sa vie | Theme design Par: D5 Creation, avec : WordPress | Mentions légales | Connexion