fbpx

🍀 Interview de Kaia Ra sur le code Sophia par Lilou Mace

Constituant une déclaration de votre divinité souveraine, Le Code Sophia® est un texte sacré visionnaire pour le mouvement du Christ féminin divin qui se répand actuellement sur la planète.

Ce livre est une transmission vivante dans laquelle sont encodées des révélations directes destinées à activer votre rôle important d’éclaireurs révolutionnaires pour l’éveil de l’humanité.

Cette interview est réalisé par Lilou MACÉ du site lateledelilou, intervieweuse, co-fondatrice du Défi des 100 Jours, auteure et passionnée d’épanouissement personnel, vous retrouverez son parcours ici

Bonne écoute !
Maxime

Pour recevoir les nouvelles HappyNews, cliquez ici (vous recevrez gratuitement mon livre au format PDF  par la même occasion)

🍀 Interview de Kaia Ra sur le code Sophia par Lilou Mace

Activer le génome divin souverain en chacun de nous, le Code Sophia

Voici une interview par Lilou Macé à propos de la sortie du manuscrit « Le code Sophia: Une transmission vivante de la tribu des dragons de Sophia » écrit par Kaia Ra, phénomène international, catalysant un mouvement du Christ Féminin Divin. Guidés par ce texte sacré, des milliers d’Initiés ont choisi d’activer leur génome divin et de mentor auprès des Maîtres Ascensionnés pour incarner leur divinité souveraine.

LM : Bonjour Kaia Ra, j’ai eut le plaisir de lire ton manuscrit et de faire les différents activations avec les huit maîtres ascensionnés qui y sont représentés. Il est difficile de catégoriser ce livre parce qu’on dirait  qu’il est presque vivant !

C’est parce qu’il l’est. Il s’agit bien d’un livre avec un ensemble de page et une couverture mais c’est aussi une transmission vivante, un véhicule pour un éveil d’ascension spirituelle. Il s’agit en réalité d’une carte mère, d’une technologie sous forme de livre qui va pirater chaque cellule de notre corps dans le but d’activer le génome divin qui existe dans l’univers subatomique de notre ADN.

LM : Manifestement, cela va attirer ceux qui s’y intéressent et sont prêts pour cela ?

Tout à fait, ce livre a été écrit pour ceux qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre, Comme l’a dit Jésus, et touchera ceux qu’il est censé atteindre. Les personnes qui trouvent le code Sophia ont le sentiment de revenir « chez elles » quand cela leur arrive.

LM : Ce livre va au-delà de tout ce que j’ai pu lire jusqu’à aujourd’hui, une partie du livre dit que l’on peut choisir ses Maître Ascensionnés, et que finalement choisir d’activer notre divinité est facile d’accès. Aussi je souhaiterais que tu nous expliques ton point de vue sur la spiritualité par rapport à comment c’était avant avec le côté hiérarchique.

L’enseignement de la tribu des dragons de Sophia est d’instaurer la croyance que nous sommes tous souverains divins et saints. Car c’est cela qui guérit et qui rend son pouvoir à tout. L’accessibilité dans le code Sophia réside dans le fait que nous devons lâcher la hiérarchie. Et si nous accueillons ce concept que nous sommes tous égaux, la compétition n’existe plus et tout le monde est libre de collaborer comme un seul corps (le corps un de Jésus). Et nous devons comprendre que nous devons vénérer la divinité qui est en nous également. Nous sommes tous des maîtres en formation, que la tribu des dragons de Sophia souhaite voir accomplir notre mission.

LM : J’imagine que de ton côté, tu as dû faire face à des blocages ou pas ?

J’ai toujours su que ça allait être énorme et que je devais foncer et aller jusqu’au bout . Mais j’ai eu besoin de chaque fibre de mon être pour mener à bien cette tâche . J’ai dû tester toutes les activations sur moi-même .

LM : Cela t’a pris combien de temps pour écrire ce volume d’introduction ?

7 ans car j’ai dû changer l’énergie de l’intérieur pour pouvoir recevoir. Ce livre est un contenant pour la conscience source. Donc elle a dû extraire toutes les parties blessées, réagencer ma structure égotique. J’ai dû apprendre ce que la signifie de télécharger la lumière de mon moi supérieur. J’ai survécu à l’impensable dans la première moitié de ma vie donc j’étais dans un processus où je rassemblais des milliers de morceaux brisés de mon cœur. Et j’ai su que le code Sophia était de façon légitime un texte sacré pour notre époque moderne. Car j’aurais dû être morte ou folle après ce à quoi j’ai survécu, Et le fait d’avoir canaliser cette œuvre est la raison pour laquelle je suis ici aujourd’hui telle que je suis.

LM : Et quel a été le contexte de ta rencontre avec Sofia ?

J’avais d’abord reçu un message de Maître Ascensionné qui me demandais d’écrire un livre sur ma guérison après le viol. Quand Sophia est arrivé j’avais loué une maison près du Mont Shasta , Il s’agit d’une montagne sacrée d’un portail multidimensionnel très puissant . Le fait de rencontrer cette Lumière et les maîtres Ascensionnés a marqué le début de ma vraie vie.

LM : Sophia, présentée comme étant la source, est tellement différente de ce que nous avons entendu jusque là, n’est-ce pas confrontant pour les personnes ayant toujours vécu avec de fortes convictions religieuses ?

Tellement de personnes ont vécu d’abus en lien avec le mot « Dieu », que d’accéder au codex est très guérisseur pour eux. Peu importe le nom que l’on donne à la Source, ce qui compte est d’entrer dans une relation directe avec elle, qu’on l’appelle Sophia, Dieu, Grand esprit…

LM : Peux-tu nous en dire plus à propos de la technologie cristalline ?

Elle est liée au génome divin. Notre ADN est logé à l’intérieur de nos chromosomes. Dans l’univers subatomique de nos brins d’ADN, se trouvent ces chromosomes cristallins qui comportent toutes les qualités divines de dieu et se trouvent dans chaque cellule de notre corps. Et tout ce qui est cristallin est capable de fournir une quantité infinie de lumière. Il y a donc dans chaque cellule de notre corps un point d’ancrage, une carte mère contenant des qualités divines qui peuvent être activées. En se connectant à son soi supérieur, il est donc ainsi possible de créer des ponts de lumière vers son ADN biologique à base carbone. Notre ADN biologique est connecté à notre structure égotique, à tous les niveaux de conscience du corps humain. Il est donc possible d’opérer de façon miraculeuse depuis la perspective et la conscience de sa propre divinité.

LM : Comment les Maîtres Ascensionnés sont-ils venus à toi ? Chaque maître a vécu sur Terre avec son parcours et ses propres difficultés. Pourrais-tu nous dire pourquoi cela a commencé avec Isis ?

Il y a la vie Avant et Après avoir rencontré Isis, elle est un mentor exceptionnel pour nous aider à nous connecter à ce pouvoir de lionne de notre divinité, et nous aider à revendiquer notre souveraineté.

C’est celle qui nous aide également à nous mettre sérieusement sur notre mission spirituelle. Quand vous la choisissez comme mentor, elle ne vous laisse plus être paresseux, c’est elle qui revient vous vers vous pour vous dire “hey tu as choisi ta mission angélique, tu as un rôle important à jouer !”. Et nous avons tous un rôle important à jouer car nous sommes inter-reliés.

Dans l’Égypte ancienne, Isis savait exactement comment faire face à la magie noire et comment faire venir la lumière. C’est la deuxième raison pour laquelle nous travaillons avec elle, car elle n’a pas peur des ténèbres ni de dire ce qu’elle voit et ensuite d’appeler cette lumière. Nous retirons des systèmes de programmation, des virus avec lesquels nous nous incarnons depuis des millénaires quand nous travaillons en présence d’Isis, qui nous invite à cesser tout ce qui est nuisible pour soi. Et ainsi passer à la pratique spirituelle car le monde a besoin de chacun de nous.

LM : Alors comment décrirais-tu le féminin divin ?

Dans l’Égypte ancienne, l’ œil de RA était en réalité un symbole féminin de protection du pharaon. Les gens ont tendance à considérer le féminin comme quelque chose de doux et réceptif. Un féminin correctement équilibré avec le masculin devient une force de la nature. Il est possible d’être belle, puissante, éloquente, et de militer pour des causes justes en toute sécurité. Le féminin n’est pas que la douceur, il a aussi des crocs ! Tout comme la lionne qui va s’occuper affectueusement de ses petits, mais qui pourra aussi se battre de toutes ses forces pour les défendre.

LM : Quelle est la différence entre le Féminin blessé et le Féminin divin ? Le féminin blessé tente-il de se contrôler ?

Si le Féminin blessé n’est pas dans une situation clair dans sa colère ou son chagrin, il y a souvent une forme d’arrogance. Mais si on se place dans son cristallin féminin, on devient très puissant et très humble en même temps parce que nous comprenons que nous sommes ici pour servir les autres. Et cela n’est efficace que si nous comprenons vraiment ce dont les autres ont besoin (et non pas ce que l’on croit). C’est ainsi que nous sommes au service du bien le plus haut.

LM : Quel est le lien de Féminin sacré à ses émotions ?

Une femme se sentira toujours en déséquilibre tant qu’elle ne sera pas connectée à son spectre total des émotions. Il existe une croyance fausse qui dit qu’il ne faut pas être triste ni écouter sa colère. Or il est impossible de guérir sans être en lien avec toute sa palette émotionnelle, que ce soit de la colère, de la rage,  de la tristesse extrême ou encore de la dépression. C’est en souhaitant repousser ses émotions que celles-ci gardent le pouvoir sur nous. Alors que nous reprenons ce pouvoir si nous sommes en relation avec elles.

LM : À quoi ressemble ta relation au Masculin blessé ?

Le masculin blessé a tendance à manipuler, à vouloir aller trop loin, a tendance à penser qu’il doit contrôler le féminin pour être en sécurité (par peur du féminin blessé).

Quand il est entier le masculin est un point d’ancrage et un lieu de solidarité avec le féminin permettant à ce dernier de se réaligner. Parce que le masculin ne fluctue pas en fonction des mouvements d’Humeur du féminin .

Le masculin remarque énormément de détails et ressent beaucoup de choses. Il y a presque de la tendresse avec lequel le masculin est très protecteur dans l’espace du cœur qui est le sien.

LM : Peux-tu à présent nous parler de l’histoire de Guan yin et de cet homme qui vient l’aider ?

Très tôt dans sa vie, son village est incendié, sa famille tuée, et elle se fait violer par des Mongols. Guanine réussi à survivre en s’enfuyant dans la jungle. Et rencontre son enseignant (Qui s’avère être un Maître Ascensionné) sept ans plus tard. Ce récit raconte combien elle a peur de cet homme, combien lui-même parvient à la rassurer à force de patience, et comment il l’accompagne sur le chemin de la guérison jusqu’à son ascension.

LM : Kaia Ra est-il ton vrai nom ?

C’est mon nom spirituel. J’ai médité pendant 6 mois avant de le trouver. Mon état civil était un nom d’esclavage qui ne me correspondait pas.

LM : As-tu préparé le rôle que tu occupes aujourd’hui dans des vies antérieures ?

Oui je l’ai su dès l’enfance grâce à mes maîtres qui me montraient ce que j’avais appris dans les autres vies. Cela a d’ailleurs été assez déroutant pour moi de m’incarner dans cette vie, avec tout ce que j’ai vécu…

LM : Et que dire de Marie-Madeleine ?

Chaque chapitre de la deuxième partie du livre contient un récit de la vie du maître. Pour l’histoire de Marie-Madeleine, j’avais besoin de la rencontrer en son nom propre, sans la mettre en relation avec quelqu’un d’autre comme il est coutume de le faire.  Et cela m’a montré combien il est important dans notre société de montrer à quelle point une femme peut être puissante par elle-même. Marie-Madeleine elle est un mentor christique à elle toute seule.

LM : Quelle est la différence entre la représentation et la vénération d’une personne lorsque tu utilises les autels ?

En effet je parle beaucoup d’autels car ils sont utilisés comme des portails qui mènent au divin. Et tout ce que j’y place communique à ma propre conscience en retour ce que je dois apprendre pour intégrer davantage la divinité en moi. Donc quand on choisit comme mentors les dragons des Maîtres Ascensionnés de Sophia, l’autel est un canal permettant d’assimiler toutes les informations. Il est un moyen d’ancrer notre lumière chez nous et de là où nous travaillons.

LM : Oui et ces termes multidimensionnels nous donnent vraiment l’impression d’être connectés à bien plus que l’espace terrestre. Peux-tu nous en dire plus sur la tribu des dragons de Sophia ?

Il s’agit en réalité d’une mission interstellaire pour la conscience christique à travers le multiverre. Il existe une quantité innombrable de Maîtres Ascensionnés dans ce haut conseil, avec des représentants de toutes espèces ayant accompli leur mission en incarnant de façon exceptionnelle leur souveraineté. Or dans notre monde de forme, beaucoup sont piégés par la dualité et la guerre, et pas seulement sur notre planète mais dans tout le cosmos. C’est pourquoi nous devons décider de changer de cap en intégrant notre espace pour faire évoluer notre monde et devenir travailleurs de lumière.

LM : J’ai pu remarquer la puissance et trouvé intéressant d’observer toutes les synchronicités qui accompagnaient la lecture du code Sophia. Encouragerais-tu aux lecteurs la tenue d’un journal pour favoriser l’assimilation de toutes ces connaissances ?

Oui, en effet. Le mentorat entre les dragons des Maîtres Ascensionnés de Sophia est littéralement fait pour créer un pont entre leur monde et le nôtre. Leur objectif est de nous montrer notre potentiel le plus important pour incarner un changement et montrer un nouveau paradigme pour un monde meilleur. Quand on travaille avec les mentors, tout devient possible et la vie devient magique.

LM : J’ai souhaité vivre l’expérience moi-même et j’ai remarqué que j’ai beaucoup moins de résistance dans ma vie à réaliser certains projets. Ça fait un peu comme si le mot impossible n’existait pas et que le téléchargement immédiat était en cours !

Il est vrai que nous sommes programmés dès notre naissance avec un encodage bien spécifique à chacun. Nous naissons dans des système de contrôle, de croyances et d’esclavage. Le poids que nous portons à travers notre propre ADN ancestral est immense. Activer le génome divin en nous permet de supplanter tout cela, et tout devient alors possible.

LM : Ce livre n’est que le début, et d’autres ont prévu de sortir, n’est-ce pas ?

Tout à fait, j’ai déjà rédigé le manuscrit en lien avec le Codex officiel, le Marmaris. Mais j’ai avant tout besoin d’écrire ce que j’ai vécu personnellement, l’histoire sera rédigée sous forme de fiction même si tout est réel. La première partie sera dédiée à la narration, puis la seconde aux codes Sophia et leur initiation, avec des parties destinées à éradiquer le viol dans l’ADN de l’humanité. Un livre qui se veut narratif, militant avec l’objectif que les personnes qui le lisent puissent en faire quelque chose. La première langue dans laquelle le livre a été traduit est le français !

LM : Souhaites-tu ajouter quelque chose ?

J’aimerais juste dire combien le féminin en France est sacré pour moi. Les expériences particulières que j’ai vécu avec Mère Marie, Marie-Madeleine, et Jeanne d’Arc font partie des plus précieuses que j’ai pu vivre dans cette vie. Et je crois que la France est un trésor pour l’éveil de notre monde, pour un voyage d’ascension qui est essentiel à notre époque.

****

🍀 Merci à Lilou pour sa merveilleuse interview !

  • Vous pouvez vous procurer le livre de Kaia Ra « Le code Sophia : Une transmission vivante de la tribu des dragons de Sophia » sur le site de Lilou Macé juste ici !
  • Pour en savoir plus sur Kaia Ra, c’est par là ! 

****

🍀 En lien avec le thème du jour :
De la vie à la vraie vie, des enseignements spirituels pour l’époque actuelle par Michèle Schwarz

****

N’hésitez pas à laissez vos commentaires sous cette vidéo !

Merci pour le partage de cette vidéo 💞
Maxime Gréau pour Heureux dans sa vie

2 réflexions sur “🍀 Interview de Kaia Ra sur le code Sophia par Lilou Mace”

  1. Une vraie bouffée de bonheur votre blog.
    les articles sont très bien rédigés. Par contre lacher la hiéarchie est plus facile à dire ou écrire qu’a faire. Toute ma vie j’ai fait comme si nous étions tous égaux (memes nos supérieurs sont des hommes ou des femmes comme vous et moi) et cela ne m’a apporté que des déconvenues.
    Mes maitres Ascensionnés sont Jésus et Marie.
    Je ne connais pas le code Sophia, mais vous m’avez donnée envie de le lire
    merci

    1. Merci pour votre commentaire Alice, très heureuse que cet article ai suscité votre intérêt !
      A très bientôt !
      Julie pour Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *