fbpx

🍀 Transformer la victimisation en puissance intérieure !

Nous connaissons tous des passages à vide à certains moments de notre vie, et cela est bien normal. Pour quitter cet état, le reconnaître et l’accepter permet de faire la moitié du chemin.

C’est ainsi qu’il est possible de trouver la force de mobiliser ses ressources pour transformer l’état de victimisation en puissance intérieure.

Bonne écoute !
Maxime

Pour recevoir les nouvelles HappyNews, cliquez ici (vous recevrez gratuitement mon livre au format PDF  par la même occasion)

 

1). La normalité de ce passage

Pour commencer, soyons rassuré que le fait de se sentir victime au cours de quelques périodes de sa vie est tout à fait humain. En effet l’impuissance, le sentiment d’injustice ou d’incompréhension ressentis face à certaines situations est légitime.

Nous vivons tous, à des moments différents et pour de multiples raisons, des moments difficiles, dans lesquels nous avons la sensation que notre vie s’écroule.

📌 La DOUCEUR est alors de mise, et prendre soin de soi est la meilleure des attitudes à adopter en ces périodes de crise intérieure.

2). Normal oui, mais pas durable

Ce qui caractérise la victime est qu’elle cherche à prolonger cet état d’IMPUISSANCE. Elle croit, ou se fait croire, qu’il n’existe pas de ressources, de moyens, d’aide, et s’affranchi de toutes les solutions qui pourraient se présenter à elles.

Le vocabulaire utilisé par la victime va venir RENFOCRCER son statut :

  • C’est pas de ma faute
  • C’est compliqué
  • Je ne vais pas y arriver
  • Je ne peux pas !
  • J’ai pas d’argent
  • C’est trop dur…

Par conséquent, la personne plutôt que d’être dans une démarche de solution, reste dans la COMPLAINTE de ce qui va mal.

3). Le GRAND passage…

Prendre CONSCIENCE de cette période délicate est nécessaire avant de pouvoir aller puiser dans ses forces intérieures.

Le point commun entre la victime et son opposé se trouve dans la COLÈRE.
Avant de retrouver son pouvoir, la victime est en colère !! OUI, elle en a marre !

GRÂCE à ce ras-le-bol, elle va développer un sentiment de revendication. Ceci va lui permettre de mettre en place et d’exprimer des choses qui la mèneront à activer une ou des solutions, dans l’objectif de quitter cette « peau désagréable ».

📌 Une fois en pleine possession de ses moyens, la colère est transformée en « ÉNERGIE » de colère, qui permet alors à l’ancienne victime d’avancer vers ses projets les plus inimaginables…

4). Mobiliser ses ressources 

Avant d’en arriver à l’épanouissement total, une période d’”incubation” s’opère, comme dans toute transformation.

Transformer la victimisation en puissance intérieure
Devenir et exprimer sa puissance intérieure !

Cette étape inclus inévitablement :
✔ De l’introspection et de l’accueil émotionnel….

….C’est nécessaire.

✔ Accepter sa VULNERABILITE permet de transformer le statut de victime pour accéder à la paix, au courage, au pouvoir et à l’action.

Au fond de nous existent toutes les réponses, toutes les solutions, tout le pouvoir créateur, toute la puissance, et toutes les ressources dont nous avons besoin.

Nous sommes des êtres COMPLETS. Il ne nous reste qu’à nous relier et nous connecter à nous-mêmes.

5). Se réaliser et avancer

De quelles RESSOURCES intérieures et extérieures disposez-vous ?

La suite se trouve dans les BONNES HABITUDES :

✔ Y croire ! Oui, c’est possible, et puis c’est tout ! À nous de faire le nécessaire pour rendre possible ce que nos croyances considèrent impossible,
✔ Visualiser ce que l’on souhaite. Imaginer PUIS ressentir ce que nous voulons devenir,
✔ Faire le point concrètement de la personne que nous voulons être dans 1 mois, 3 mois, 6 mois, 1 an.

6). Créer une nouvelle réalité de jour en jour

Créer la croyance qu’une nouvelle réalité est possible afin de tendre progressivement vers cette vision et l’attirer à soi.

Le plus simplement du monde, en transformant tous les « pourquoi » et « comment » en INTENTIONS POSITIVES :

  • Comment je peux faire ?
  • Qu’est-ce qui me nourrit ?
  • De quoi ai-je besoin ?
  • Comment m’y prendre
  • Vers qui me tourner

Agissez en fonction de ces réponses, corriger votre vocabulaire, pratiquer la gratitude, et vérifier quotidiennement que vos actions valident la VISION de votre vous du futur.

Laissez-vous surprendre par la Vie !

****

🍀 Quels moyens te donnes-tu pour sortir de la victimisation ?

Si tu as l’impression de ne pas te sentir capable d’atteindre tes objectifs ou de stagner dans certains domaines, un accompagnement peut t’aider à mobiliser tes ressources pour y parvenir. 

Pour cela, voici les formules que je propose : 

1). Rejoindre la HAPPY BOX qui te donnera accès à mes 7 formations en ligne dont la gestion émotionnelle, la connaissance de soi ou encore la méditation. De plus, tu bénéficies de deux coachings collectifs hebdomadaires pour avancer plus vite dans tes projets !

✔ Un chemin vers la connaissance de soi et l’épanouissement personnel garanti !

2). Pour un accompagnement sur mesure, plus intense, en One To One, réservé aux personnes désireuses et prêtes à transformer leur vie, tu peux prendre un premier rendez-vous ici. Ainsi, nous échangerons gratuitement pendant 30 minutes, de manière à faire le point, voir ce qui te convient, et déterminer comment je peux t’aider concrètement.

✔ Nous verrons ensemble comment valoriser tes atouts et développer ton potentiel pour t’aider à atteindre tes objectifs et réaliser tes rêves !

****

🍀 En lien avec le thème du jour :
Questions/Réponses : Comment dépasser ses peurs pour vivre heureux 

****

Merci de partager cette vidéo si vous pensez qu’elle peut aider d’autres personnes 💞

2 réflexions sur “🍀 Transformer la victimisation en puissance intérieure !”

  1. Bonjour Maxime,

    Je te remercie pour tous tes conseils. Je te suis depuis un moment et même si je ne peux acheter tes programmes. Je grandis énormément des tes conseils.
    Merci merci
    SAMADHI c’était génial,
    Continue tu fais du bien à beaucoup de monde
    MERCI

  2. Véronique SALMON

    Merci d’avoir traité ce sujet de la victimisation afin de le révéler à nos consciences, car c’est un mode que l’on active parfois de façon répétitive jusqu’à ce qu’on ne puisse plus se définir en dehors de cette identité.

    Véronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *