fbpx

Le prince et la princesse charmante : une question de point de vue !

Nous avons tous un mode de pensées stable et récurent. Nous avons tous un « conditionnement » de base.

Celui-ci à plusieurs sources :

  • Notre éducation parentale et/ou scolaire,
  • Nos expériences personnelles avec les traumatismes qu’elles contiennent,
  • Notre environnement et l’inconscient collectif de celui-ci,
  • Nos propres peurs irrationnelles.
  • etc…

Tous ces éléments nous conditionnent et nous influencent, à la fois de manière consciente, mais le plus souvent de manière inconsciente. C’est à dire que l’on considère ses pensées et ses croyances non pas comme des histoires que l’on se raconte ou des informations extérieures, mais bien comme des choses évidentes, des choses que l’on ne remet plus en question, des choses que l’on considère être la vérité.

En quelque sorte, elles font partie de nous et nous les prenons comme argent comptant, sans discuter.

========

Pour recevoir l’HappyNews, cliquez ici (vous recevrez gratuitement mon livre au format PDF par la même occasion)

========

Regarder la vie autrement : Les lunettes de couleur

Elles agissent alors comme des lunettes de couleur. Si vous avez les lunettes noires, tout est vu d’un point de vue sombre. Si vous avez les bleues ou les roses, tout est vu au travers de cette nouvelle teinte… Alors prendre conscience de sa façon de penser la plus récurrente est fondamentale pour « voir » les choses telles qu’elles sont vraiment, et non pas avec des lunettes de couleur.

Les lunettes sont donc nos croyances et nos visions du monde sur le couple et les relations amoureuses. Cette vision est obligatoirement erronée au travers de ces lunettes qui servent de « filtres » de perception. C’est l’impression, l’idée que nous nous faisons de la relation amoureuse.

C’est donc une sorte d’illusion qui édicte ce qui est possible et impossible, qui prédétermine les choses à notre place. Et si nous n’y prêtons pas attention, ce n’est finalement plus vraiment nous qui décidons.

  • 📌 Pour identifier ces croyances, ces visions du monde sur les relations amoureuses, il suffit de faire une liste.

Cette liste comprend deux colonnes :

  1. une colonne considère ce que vous pensez possible de vivre dans une relation amoureuse.
    Vous y trouverez donc les choses accessibles de votre point de vue
  2. et l’autre, ce que vous pensez impossible de vivre dans une relation amoureuse.
    Tout ce que vous considérez « infaisable« .

Par exemple, vous pouvez trouver normal le fait d’être avec une personne attentive, douce, capable de vous comprendre et de vous aider dans la vie de tous les jours. Ou par exemple, dans l’autre colonne, vous trouverez peut-être la complicité, la gentillesse ou l’attention impossible à partager à long terme.

Listez simplement ce qui vous vient de manière naturelle.
L’idée est de comprendre au travers de cette première liste les choses sur lesquelles vous êtes prêt à renoncer, et celles sur lesquelles vous avez déjà renoncé.

Vous constaterez que tout ce que vous considérez impossible ne se manifeste effectivement pas dans votre vie ! Ainsi, la boucle est bouclée : vous n’y croyez pas donc cela n’arrive pas et puisque cela n’arrive pas, elle vous confirme que vous avez raison de ne pas y croire,  que c’est résolument impossible, et ainsi de suite…

Pour peu que d’autres autour de vous, vous confirme cette « infaisabilité » et votre croyance est définitivement ancrée ! Elle fait à présent partie de votre nouveau conditionnement. ! Alors, avec la plus grande honnêteté dont vous puissiez faire preuve à votre encontre, demandez-vous en quoi vous ne croyez pas.  En devenant récurrent, un tel système de pensées finit effectivement par devenir une réalité puisque vous écartez d’office et de manière naturelle, toutes les autres manifestations contraires à cette croyance. Vous créez ainsi votre propre réalité.

********

Le prince et la princesse charmante : rêve ou réalité ? 

De mon point de vue, je pense plutôt que tout est possible. Je pense qu’il existe pour chacun d’entre nous un prince et une princesse.

Chaque Prince et chaque Princesse sont différents pour chacun d’entre nous. A chacune SON prince et à chacun SA princesse. A chacun(e) son bonheur. Le prince et la princesse symbolisent « le meilleur » pour nous, ce qui est un point de vue très personnel.

Votre prince ou votre princesse sera donc à l’image de ce que vous considérez comme possible et impossible.

Pensez-vous sérieusement :

  • qu’une telle personne existe ?
  • trouver une personne qui vous convienne sur tous les plans ? Humain, social, familial, idéologique, spirituel, sexuel, émotionnel…

La plupart du temps la réponse est « non« . Et pour cause :peu de couple le vivent. Je pense que c’est justement parce que peu de couple le vivent, que cette majorité en a fait une sorte de loi. Un « inconscient collectif ». Un peu comme si, en amour, il ne fallait pas trop rêver.

Nous sommes donc en présence d’un point de vue. Et je pense que c’est ce point de vue, ces fameuses « lunettes » , qui génèrent cette réalité. C’est une réalité comme une autre, il est donc important de considérer que ce n’est pas la seule ! Cette réalité a sa place comme les autres, certes, mais elle est loin d’être unique !
Des couples heureux, il y en a, et il ne faut parfois pas chercher bien loin 😉

📌 Si vous partez du postulat que votre prince ou votre princesse n’existe pas, il me semble effectivement bien normal que vous vous contentiez de ce que vous trouvez ou de ce qui se présente à vous. 📌

C’est à dire tout sauf des princes et des princesses. Les conséquences sont évidentes, vous n’êtes pas pleinement heureux(se). Mais comme vous pensez que c’est impossible, cela tombe bien !
Si au contraire, vous pensez que c’est possible, parce que vous méritez d’être heureux(se) avec votre prince ou votre princesse, il est évident que vous allez attirer d’autres personnes à vous.

Le prince ou la princesse n’est pas un être extraordinaire, loin de là. Le prince et la princesse sont des personnes ordinaires. La seule différence, c’est que cette banalité vous correspond parfaitement, et c’est en cela que ces personnes sont vos princes et vos princesses.

📌 Elles ne sont pas parfaites pour tout le monde, elles sont parfaites pour VOUS uniquement. Je dis bien VOS princes(ses) parce que je pense, en plus, qu’il n’y en a pas qu’un ou qu’une.

  • Pourquoi aurions-nous qu’un seul prince et qu’une seule princesse ?

Par exemple, vous rencontrez une personne idéale à un moment et êtes parfaitement heureux(se) avec cette personne pendant un temps. On peut donc dire que vous étiez en présence de votre prince ou princesse puisque vous étiez parfaitement heureux(se). Et puis, l’évolution de votre vie fait que vous n’êtes plus avec, ça arrive !

Soit vous vous dites que votre vie est foutue car il n’existe qu’un seul prince et qu’une seule princesse pour chacun d’entre nous, soit vous vous dites que vous allez trouver une autre personne qui vous convient parfaitement, puisque vous l’avez déjà vécu auparavant. Il n’y a donc aucune raison que l’Essence même de la relation que vous souhaitez vivre ne se reproduise pas avec un autre prince ou princesse.

Encore une fois, tout est une question de point de vue ! Les lunettes ! Alors, le conseil, si votre intention est effectivement d’accéder au bonheur en amour, pourrait être de : s’interdire toutes relations qui ne conviennent pas parfaitement. Vous avez le droit à l’erreur et bien sûr, vous pouvez vous tromper. Penser que vous aviez votre prince ou votre princesse devant vous et vous apercevoir qu’il n’en est rien.

Alors sachez renoncer au « moins bien » pour pouvoir vous donner « le meilleur ».  Next ! Après avoir fait ce travail seul(e) ou accompagné(e), si vous y croyez à présent, et une fois que certaines croyances limitantes sont mises à jour, passez à la pratique.
Et vérifiez que dans le choix de vos partenaires, il n’y ait que ceux (celles) avec lesquel(le)s vous vous sentez parfaitement bien, avec qui il n’y a pas de « hic », en sommes que des princes et des princesse !

========

En savoir +

Pour aller plus loin dans votre progression :

=======

En lien avec le thème du jour :

Faites-nous part de vos commentaires en bas de l’article.

Si vous pensez que cet article peut aider d’autres personnes, partagez !

5 réflexions sur “Le prince et la princesse charmante : une question de point de vue !”

  1. Bonjour.
    Avec le recul, je pense vraiment que chacun a plusieurs princes ou princesses charmant(es). Selon la période de sa vie, son expérience, les expériences à vivre pour « grandir », chacun recherche un(e) partenaire pour un bout de chemin. Par contre, les chemins répétitifs de relation « qui ne convient pas » selon notre propre jugement, ne sont que des expériences qui nous permettent une fois l’expérience acquise, d’être prêt(e) pour son prince ou sa princesse charmant(e).
    Ma vie jusqu’à présent m’a fait rencontrer plusieurs histoires amoureuses plus ou moins satisfaisantes ; c’est juste un jugement personnel, mais avec le temps, j’ai enfin compris que ces expériences me permettaient de connaître ce qui est essentiel pour moi et d’apprendre à ne pas insister si la relation ne correspond pas à ces essences. Je dois bien avouer que je sus têtue et il ‘a fallu du temps pour comprendre… Mais en comprenant que la vie ne faisait que m’apporter des expériences pour me faire « murir », j’ai aussi appris à croire intrinséquement que MON prince charmant m’attendait et que le moment venu il apparaitrait…. Et EVIDEMMENT il a fini par entrer dans ma vie et moi dans la sienne. Il m’a fallu de la patience, trait de caractère qui n’est pas évident chez moi. Et surtout beaucoup de lacher prise. C ‘est simple à dire et pourtant difficile à croire : il faut être vraiment persuadé(e) que cette personne existe et entrera dans notre vie, sans en faire une obsession. Croire en le meilleur, à l’extraordinaire, sans attendre et en continuant de vivre.
    Nous sommes maintenant un couple depuis deux ans. C’est ma famille de coeur, ses enfants étant comme les miens (moi qui n’en ai pas eus) même s’ils sont grands. Nous habitions qu’à 25 kilomètres l’un de l’autre, sans fréquenter les mêmes villes. Dans nos vies passées, beaucoup d’évènements similaires ont traversé nos anciennes vies. Même le confinement de 2020 nous a apporté une chance : celle de vivre en famille à 4 et apprendre à mieux nous connaître, à communiquer, à nous soutenir, à construire des projets. Et lui comme moi, comprenons que nous n’aurions pas pu nous rencontrer avant, parce que chacun de nous devait « murir », évoluer, pour reconnaître notre chance d’être ensemble maintenant.

  2. Bonjour,

    Moi ?
    je crois au prince charmant
    depuis toujours,
    En bonne petite fille docile
    est bien…
    j’ai embrassé pas mal de crapaud
    mais ça c’était avant !
    maintenant ?
    j’ai arrêté d’écouter tout le monde…
    je prend mon temps
    Il est au TOP mon prince charmant !
    j’affine, mes mots clés…
    je peaufine son profil
    et au moment venu
    je lancerai l’appel dans l’univers !

  3. Bonjour Maxime,
    Je crois en tout point à ce que vous avez écrit. J’ai rencontré et vécu avec MON prince depuis 24 ans. Le bonheur malgré les heurs de temps en temps. Mais pour moi, dés la rencontre il était mon évidence et il l’a été durant toutes ces années. On s’était promis de ne jamais se mentir mais… mais je me suis trompée : si moi j’ai toujours été honnête et transparente avec lui (pour les tierces personnes qui gravitent autour de nous), lui ne l’a pas été. A chaque fois, qu’une autre femme lui a plu et que lui plaisait à cette femme, il s’est tu ou à transformer les faits. Jusqu’au drame, il y a 7 mois. Il a passé la vitesse supérieure et a eu une maitresse de 20 ans plus jeune que moi et ce durant 3 mois. Pire encore, à l’époque où l’on fêtait nos 20 ans de mariage. Mon monde s’est effondré. Je pensais qu’il était aussi droit et honnête que moi, je me suis trompée. Je suis malheureuse comme jamais je ne l’ai été. Je ne sais pas quoi faire, le quitter, rester ?.. J’ai le sentiment de ne pas le connaitre et de ne pas pouvoir lui pardonner ce qu’il a fait… lui pardonner ce qu’il est. Merci.

  4. Bonjour,

    Merci pour cet article, et ce site en général, c’est une mine de bons conseils !

    Oui, je crois aux princes et aux princesses. Je pense même avoir trouvé un prince ! Comme vous dites, sa « banalité » me plait, et il est pour moi exceptionnel. Il n’a rient de particulier, mais voila, je nous sens en osmose malgré les couacs. Ses défauts m’apparaissent comme des qualités, ou comme une part de lui à comprendre. Il est ce qu’il est avec ses défauts. Et j’ai l’impression que le « nous » nous améliore en tant qu’individus. Le soucis, c’est qu’il est bipolaire. Alors il y a parfois des couacs vraiment forts où je me demande quoi faire. Et surtout, où je me demande s’il restera mon prince, où si mes envies ne vont pas changer…

  5. merci
    Maxime

    oui je crois au Prince et au Princesse
    j’ai juste besoin de définir dans quelle réalité
    et je ne rêve que de cela trouver ma réalité
    je sais que je me suis souvent trompé dans mes attentes par peur,
    mais je n’arrive pas a m’enlever du cœur cette optimisme qui ma permit de survivre jusqu’à aujourd’hui et je n’arrive pas à accepter le pessimisme ambiant qui m’entoure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *